Bienvenue !

Charmante bourgade de 2 400 habitants, bourdonnante d’activités (industries, agriculture, commerces, vie associative particulièrement intense), la ville de Lézat sur Lèze offre aux passionnés d’histoire, un passé prestigieux au cœur de la cité mais également dans ses environs immédiats.



Afficher une carte plus grande

Le lac de Lézat sur Lèze

Petit site arboré où se retrouvent promeneurs et pêcheurs (permis et carte de la société de pêche obligatoires)

 

La Chapelle Saint Antoine

Source de la chapelle Saint Antoine

À la fin du onzième siècle, les moines de Lézat se rallièrent à ceux de Cluny et formèrent une forte communauté.

Ils eurent une grande influence sur l’évolution culturelle et artistique régionale.
Au début du douzième siècle, de retour de croisade, Roger II, comte de Foix, estima l’abbaye digne de recueillir
les reliques de Saint Antoine offertes par l’empereur de Constantinople.
 La chapelle dédiée au Saint s’élève à un kilomètre du village.
Dans sa crypte jaillit une source jamais tarie.
Son eau, selon une croyance populaire, a la vertu de guérir le zona (« feu de Saint Antoine » ou « mal des Ardents »)
Pendant la guerre d’Italie, des troupes de Napoléon installèrent leur camp dans le bourg pour quelques temps et furent surprises de constater des guérisons de maladies de peau.

La dent de Sainte Apollonie

Tous les mois, une curieuse procession de nourrissons portés par leurs parents inquiets, se rend à Lézat, en Ariège, à la rencontre du curé du village. Tous ces bambins souffrent des dents et, pour eux, leurs parents viennent quêter la bienveillance de Sainte-Apollonie qui, sûrement, va les soulager.Reliquaire de sainte Appollonie en argent du milieu du XIX° S.

Apollonie était une jeune femme du IIIe siècle qui vivait à Alexandrie et menait une vie pieuse dévouée à la Vierge. Or, un jour, de jeunes païens la prirent à partie et lui demandèrent d’injurier le Christ. Elle refusa ; alors les impies la battirent, lui brisèrent les mâchoires et allumèrent un bûcher. Profitant d’un moment d’inattention de ses bourreaux, Apollonie se jeta dans les flammes et périt. Au XIe siècle, lors de la première croisade,
l’Empereur de Constantinople offrit à Roger II, comte de Foix, une des dents brisées 
d’Apollonie, devenue sainte.

Roger, à son retour au pays, l’offrit à son tour à l’abbaye de Lézat, avec d’autres reliques ramenées de Terre Sainte et encore conservées dans l’église du village.
Depuis, croyants et incroyants, font le pèlerinage à Lézat, pour toucher la longue canine pointue, jaunie et patinée par le temps qui repose dans une boîte en argent. La dent a la vertu de soulager les enfants en bas
âge qui percent les dents et elle leur évite les complications inhérentes : fièvre, diarrhée et bronchite.
Même de nos jours, M. le curé de Lézat sur Lèze accueille une moyenne de cinquante bébés par mois, venus solliciter les bienfaits de Sainte Apollonie.
Il effleure les gencives de petits avec la dent, en donnant des explications sur la provenance et l’histoire de celle-ci. Ensuite, il la désinfecte soigneusement, jusqu’à la prochaine opération. Les témoignages des générations d’enfants épargnés des maux de la dentition se succèdent et font fondre tout scepticisme.

COMMENT VENIR A LA DENT ?

Se présenter avec votre enfant à l’église Saint Jean-Baptiste de Lézat sur Lèze
(Place de l’église 09210 LEZAT-SUR-LEZE)

 le SAMEDI à 15H00 précise (Inutile de prendre rendez-vous)

Pour d’autres informations éventuelles : SPVL – E-Mail : paroisses.de.la.leze@orange.fr

 

CITY PARK

Il est situé prés du foyer rural

Le chemin de l’âne gris : promenade autour des moulins de la Garde

 

 

 

Le chemin des vignes : promenade vers le chateau de Lastronques